MANDE LANGUAGES
 

Kpellé

 

Le kpellé est parlé par plus de 1 200 mille personnes au Libéria et en Guinée. En Guinée il est plus connu sous le nom de "guerzé".

Carte de la langue kpellé

Comme la zone compacte kpellé est divisé par la frontière (il y a environ 500 mille Kpellé au Libéria, les autres, environ 300 mille, sont en Guinée), on parle de deux groupes de dialectes, libériens et guinéens.

Les dialectes libériens ont une longue et fructueuse histoire d'études. Dans les années 1920s et 1930s, une grammaire, un dictionnaire et des textes kpellé ont été publiés par Diedrich Westermann. Dans la deuxième moitié du 20e siècle, beaucoup d'ouvrages ont été publiés par un linguiste éminent, William Welmers:

Welmers W.E. New Light on the Consonant Change in Kpelle. // Zeitschrift für Phonetik und allgemeine Sprachwissenschaft (Berlin), Bd. 4, H. 1/2, 1950, SS. 105-118.

Welmers W.E. Analyze or flounder: A study in Kpelle syntax. Monograph Series of Language and Linguistics. Washington: Georgetown University, Institute of Languages and Linguistics, # 12, 1959, pp. 17-24.

Welmers W. E. Internal evidence of borrowing in Kpelle. General Linguistics (Lexington, Kentucky), 5, 1961, pp. 47-57.

Welmers W.E. The Phonology of Kpelle. Journal of African Languages (London), 1 (1), 1962, pp. 69-93.

Welmers W.E. The syntax of emphasis in Kpelle. The Journal of West African Languages, 1 (1), 1964, pp. 13-26.

Welmers W.E. The Morphology of Kpelle Nominals. Journal of African Languages (London), 8 (2), 1969, pp. 73-101.

Gay J., Welmers W.E. Mathematics and Logic in the Kpelle Language. Ibadan University, Ibadan, 1971, 184 p.

 

Tout récemment, un grand dictionnaire kpellé-anglais a été publié, avec un indexe anglais-kpellé et une esquisse de grammaire:

Leidenfrost, Theodore E.; McKay, John S. Kpelee-woo-Kwii-woo Su-kula Kolo / Kpelle-English Dictionary. Moscow (US): Palaverhut Press, 2007, 399 p.

Cette publication contient également une liste de plus de 200 brochures publiées en kpellé au Libéria. Avant la guerre civile, pendant beaucoup d'années, paraissait un mensuel bilingue (kpellé et anglais) The Kpelle Messenger.

Une différence importante du kpellé libérien vis-à-vis des autres langues mandé sud-ouest est son système tonal de trois tons unis (haut, moyen et bas). Du reste, selon la reconstruction de David Dwyer (qui est confirmée par les recherches des autres linguistes), le système phonologique kpellé s'avère plus proche du proto-mandé-sud-ouest que les systèmes des autres langues du groupe.

Le kpellé de Guinée (qui est connu en Guinée surtout sous le nom de guerzé) diffère considérablement du kpellé libérien. A l'intérieur du kpellé guinéen, on distingue le dialecte kono, qui est assez différent, on le considère même parfois comme une langue à part (une idée qui est renforcée par un fort sens d’identité de la part des Kono qui se croient être d'origine mandingue). Le dialecte du nord, gbali, se distingue du dialecte guinéen central surtout par son système tonal.

Le kpellé guinéen avait été étudié surtout par les missionnaires catholiques. Ils ont publié des grammaires et des dictionnaires volumineux:

Casthelain J. La langue guerzé : Grammaire et dictionnaire. Dakar : Mémoires de l’IFAN, 20, 1952, p. 1-302.

Lassort P. Grammaire guerzé. ­Dakar : Mémoires de l’IFAN, 20, 1952, pp. 304-426.

Leger, Jean. Dictionnaire guerzé (kpele.wo). (Nzerékoré), 1975. 289 p.

Tout en reconnaissant la richesse des matériaux contenue dans ces publications, il faut mentionner leur manque de rigueur concernant la transciption phonologique et l'absence de la notation tonale.

Maria Konoshenko en route vers le N'Zérékoré. Janvier 2008

En 2007, une étudiante de la faculté des lettres de l'Université d'Etat de St. Petersbourg, Maria Konoshenko, s'est attaquée au kpellé guinéen. En janvier-mars 2008, elle a effectué son premier séjour en Guinée où elle s'est occupée de deux dialectes, gbali (du nord) et kpellé central (des alentours de N'Zérékoré).

En mai 2008, Maria Konoshenko a soutenu son travail de fin d'année où elle a traité des problèmes les plus difficiles de la phonologie kpellé: le statut phonologique de la longueur vocalique et de la voyelle centrale; le système tonal... Il s'est averé que les voyelles longues n'existent pas en gbali comme phonèmes, la voyelle centrale s'est avérée un allophone de la voyelle antérieure, et le système tonal n'a eu que deux tons.

М.Б.Коношенко. Фонологическая система гбали (северного диалекта языка кпелле). [Marie Konoshenko. Le système phonologique du gbali (le dialecte nord du kpellé).]

Au 2ème Colloque international des langues mandé à St. Petersbourg, Maria a présenté une communication sur la tonologie comparée du kpellé. Le texte de cette communication a été publié en Mandenkan:

Maria Konoshenko. Tonal systems in three dialects of the Kpelle language // Mandenkan, 44, 2008, pp. 21-42.

Une étude spéciale a été consacrée aux moyens d'expression des statuts référentiels dans les différents dialectes du kpellé:

Maria Konoshenko et ses assistants de langue, Davide Lamaa et Michel Onikoyamou. Février 2009

М.Б. Коношенко. Референциальный статус имени в северном и центральном диалектах гвинейского кпелле // Acta linguistica Petropolitana. Труды ИЛИ РАН. Т. 4. Ч. 2. СПб: Наука, 2008. С. 92-97. [Maria Konoshenko. Le statut référentiel du nom en dialectes nord et central du kpellé guinéen. In: Acta Linguistica Petropolitana. Transactions of Institute for Linguistic Studies. Vol. 4, p. 2. St. Petersbourg: Nauka, 2008, pp. 92-97.]

(Le texte affiché ici est plus complet que celui publié dans le livre mentionné.)

Pendant son deuxième séjour en Guinée en janvier-février 2009, Maria Konoshenko a enregistré d’abondantes données sur la morphologie kpellé, elle a précisé considérablement son interprétation du système tonal. Une vision avancée de ce système est présentée dans son mémoire:

М.Б.Коношенко. Тональные системы диалектов языка кпелле. СПбГУ, 2009. [Maria Konoshenko. Les systèmes tonaux des dialectes de la langue kpellé. Université d'État de St. Petersbourg, 2009.]

Un sous-produit de l'étude de la phonologie est un modèle d'orthographe pratique proposé par Maria Konoshenko pour le kpellé guinéen:

Коношенко М.Б. Принципы новой орфографии гвинейского кпелле // Африканский Сборник – 2009. СПб: МАЭ РАН, 2009. С. 296-316. [Maria Konoshenko. Principe d'un nouveau orthographe pour le kpellé guinéen. In: Collection Africaine - 2009. St. Pétersbourg: Musée d'anthropologie et d'ethnographie, 2009, pp. 296-316.]

Un aperçu du système grammatical est représenté dans la thèse de maîtrise:

Коношенко М.Б. Базовые грамматические категории гвинейского кпелле.СПбГУ, 2011 [Maria Konoshenko. Les catégories de base du kpellé guinéen. Université d'État de St. Petersbourg, 2011.]

 

Un dictionnaire du kpellé guinéen avec la notation tonale et la transcription phonologique exacte est en préparation.