MANDE LANGUAGES
 

Mandé sud-ouest

 

Carte des langues mandé sud-ouest: Mende, Kpelle-Bandi-Looma, Loko

Les langues mandé sud-ouest n'ont pas été négligées par les chercheurs, surtout à cause de l'alternance consonantique initiale, morphologisé à un certain degré, représentée dans toutes les langues du groupe. Une contribution considérable à l'étude des langues de ce groupe appartient à David Dwyer; en particulier, il a effectué la seule tentative de reconstruction du système tonal d'un groupe mandé:

Dwyer, David J. The comparative tonology of Southwestern Mande nominals. Michigan State University, Ph.D., 1973, 278 p.

Dwyer, David J. The historical developement of Southwestern Mande Consonants. Studies in African Linguistics, 5 (1), 1974, pp. 59-94.

Dwyer, David J. Evolutionary morphology of definite articles in Southwestern Mande // G. J. Dimmendaal (ed.). Current Approaches to African Linguistics, Vol. 3, 1986, pp. 149-170.

A la reconstruction du système consonantique du proto-mandé-sud-ouest ont contribué aussi des linguistes russes. Dans cette relation, on peut mentionner les publications suivantes:

Поздняков К.И.. Развитие систем консонантных чередований в языках манде и в атлантических языках. – В кн.: Африканское историческое языкознание. М, Наука, 1987, с. 357-457. [Konstantin Pozdniakov. Évolution des systèmes des alternances consonantiques dans les langues mandé et atlantiques. In: Linguistique historique africaine. Moscou: Nauka, 1987, pp. 357-457.]

Vydrin, Valentin. Reflection of the nominal classification in Manden and South-Western Mande: the classification category. Zeitschrift für Phonetik, Sprachwissenschaft und Kommunikationsforschung (Berlin), Bd. 42, H. 1, SS. 90-101.

(Les thèses principales de ce dernier ouvrage, considérablement renouvelées, se trouvent dans un ouvrage plus récent: Выдрин В.Ф. К реконструкции фонологического типа и именной морфологии пра-манде // Труды Института лингвистических исследований. Т. 2, Ч. 2. СПб: Наука, 2006. С. 3-246. [Valentin Vydrin. Vers la reconstruction du type phonologique et de la morphologie nominale proto-mandé. Travaux de l'Institut des recherches linguistiques, vol. 2, part 2. St. Petersbourg: Nauka, 2006, pp. 3-246.]

De nos jours, le mécanisme de l'alternance consonantique est clair, mais il y a toujours des questions plus spécifiques, comme des irrégularités (conditionnées lexicalement) dans ce mécanisme en mendé, looma, bandi et loko (il semblerait qu'en kpellé ce mécanisme est plus régulier). Mais, à part ça, les langues de ce groupe ont beaucoup à clarifier, et les linguistes y ont suffisamment de choses à faire.