MANDE LANGUAGES
 

Dan

 

La zone de la langue dan

La langue dan est parlée par plus d'un million de gens dont la majorité (environ 800,000) habite en Côte-d'Ivoire, et le reste au Liberia. En outre, il y a quelques villages dan en Guinée, à côté de la frontière ivoirienne. Les Dan sont connus au Liberia sous le nom Gio, et en Côte-d'Ivoire Yacouba. En fait, le dan est une "macrolangue": la seule aire dan en Côte-d'Ivoire compte environ 40 dialectes qui forment un continuum. L'intelligibilité entre les dialectes éloignés est assez difficile ou même impossible. Aujourd'hui, il s'agit de l'établissement (aussi graduel que ce soit) de trois normes littéraires: une norme libérienne; le yacouba de l'ouest, sur la base du dialecte du canton du Blo (assez proche géographiquement et linguistiquement au dan libérien); le yacouba de l'est, sur la base du dialecte du canton du Gouèta. On peut rajouter à cette liste le dialecte du Kla, un région enclavée à l'ouest de la ville de Touba.

Quelques informations sociolinguistiques concernant la langue dan peuvent être trouvées dans l'article suivant:

Avenne, Cécile van den. Partage de territoire: coexistence du français et des autres langues locales dans une ville ivoirienne. Le français en Afrique: revue du réseau des observatoires du français contemporain en Afrique, No. 12, 1998.

Au Liberia d'avant la guerre des années 1990, les études de cette langue ont été entre les mains des missionnaires protestants. Ils ont produit quelques matériaux didactiques et des textes religieux. Aucun dictionnaire ou grammaire n'ont été publiés.

Le dan de Côte-d'Ivoire a été objet d'étude, depuis les années 1960, des linguistes missionnaires de la Société Internationale Linguistique (SIL) Margrit Bolli et Eva Flik. Grace à leurs efforts, des descriptions du système phonologique et de quelques segments de la grammaire du dan-blo ont été fait (malheureusement, la thèse d'Eva Flik où le dan-blo est décrit reste inaccessible aux linguistes); le Nouveau Testament a été traduit dans les deux variétés "standard" du dan ivoirien; des cours d'alphabétisation ont été organisés... Une analyse comparative des systèmes tonaux des dialectes dan a été fait par Eva Flik :

Flik, Eva. Tone glides and registers in five Dan dialects. Linguistics, 201, 1977, pp. 5-59.

Il existe en outre une petite grammaire (et pourtant, assez correctement faite) de Jean Doneux :

Doneux, Jean. Esquisse grammaticale du dan. Université de Dakar, 1968, 104 p.

Depuis l'année 2001, le dan est parmi les langues concernées par le projet helvético-russe "Lexicographie des langues mandé-sud". En coopération étroite avec Thomas, Bearth, Margrit Bolli et Eva Flik, des chercheurs russes travaillent sur différentes variantes du dan : Alyona Tcherdyntseva (en 2000-2002), Anna Erman, Nadezda Makeeva, Valentin Vydrin. La dérivation verbale dans les dialectes dan est analysée par Dmitry Idiatov:

Идиатов, Д.И. Глагольная деривация с терминативным значением от глаголов изменения положения в пространстве в языке дан (семья манде, Кот-д ’ Ивуар) как случай лексикализации // Труды Института лингвистических исследований. Т. 2, Ч. 2. СПб: Наука, 2006. С. 323-332.[Dmitry Idiatov. Dérivation verbale à valeur terminative des verbes de changement de la position spatiale en dan (famille linguistique mandé, Côte-d'Ivoire): Un cas de lexicalisation. Acta Linguistica Petropolitana. Transactions of Institute for Linguistic Studies. Vol. II, Part 2, St. Petersbourg: Nauka, 2006, pp. 323-332.]

Des matériaux des dialectes ivoiriens dan, selon un questionnaire unifié, ont été enregistrés par Valentin Vydrin pendant les années 2001-2002. Malheureusement, ces données ont été peu exploitées à nos jours.

En decembre 2008, deux dictionnaires du dan ivoirien ont été publiés :

Valentin Vydrine, Mongnan Alphonse Kességbeu. Dictionnaire Dan – Français (dan de l’Est) avec une esquisse de grammaire du dan de l’Est et un index français-dan. St Pétersbourg : Nestor-Istoria, 2008. 368 p.

Anna Erman, Japhet Kahouyé Loh. Dictionnaire Dan – Français (dan de l’Ouest) avec un index français-dan. St Pétersbourg : Nestor-Istoria, 2008. – 271 p.

Ils représentent un bilan intermédiaire du travail de l'équipe, des publications plus fournies sont prévues. Quoi qu'il en soit, la publication des premiers dictionnaires dans a été un grand événement. Le dédicace des dictionnaires a eu lieu en janvier 2009 au village de Santa et dans la ville de Danané à l'Ouest de Côte-d'Ivoire. Une présentation des dictionnaires a été organisée également à Abidjan, avec la participation des grandes figures politiques du pays.

Le travail sur les dictionnaires continue.