MANDE LANGUAGES
 

Beng (n'gain)

 

La langue beng (connue également sous les noms n'gain, n'gan, gan) est la plus orientale de toutes les langues mandé-sud. Le beng est parlé par environ vingt mille personnes au Centre-Est de la Côte-d'Ivoire ; la zone beng est encerclée par la population baoulé. Il en résulte que la majorité des Beng sont bilingues avec le baoulé et que beaucoup d’entre eux parlent également le dioula, raison pour laquelle les Beng sont souvent considérés comme un sous-grouppe du peuple baoulé. Dans la langue beng on distingue plusieurs dialectes ; malheureusement, les données sur les dialectes beng contemporains ne sont pas disponibles.

Carte de la langue beng

Les informations les plus anciennes se trouvent dans les travaux de Maurice Delafosse et Louis Tauxier. Comme Denis Paperno l’a montré dans sa communication au 2e Colloque sur les langues et la linguistique mandé, ces anciennes publications présentent des données de plusieurs dialectes du beng, et elles restent à nos jours les seules sources pour ces dialectes :

Denis Paperno. Modern Beng and the Linguistic Materials of Tauxier and Delafosse.

Le beng est également présenté dans le travail comparatif d'André Prost (1953).

Dans les années 1980-1990 le beng a été étudié par un chercheur de la Société Internationale Linguistique, Wolfgang Paesler. Il a publié deux articles importants qui se distinguent des publications de ses prédécesseurs par une transcription phonologique exacte :

Wolfgang Paesler. How to distinguish statement and question in Beng. Journal of West African Languages, Vol. XIX, No. 1, 1989, pp. 57-74.

Wolfgang Paesler. Esquisse phonologique du Beng, parler de Ouassadougou (sous-préfecture de M’Bahiakro) (Côte-d’Ivoire). – In: Inge Egner (éd.). Esquisses phonologiques de trois langues ivoiriennes : beng, dida, yaouré. Esquisses linguistiques ivoiriennes, 1. Abidjan: Institut de Linguistique Appliquée – ACCT, 1992, 47 p.

Mais la plupart de ses données (matériaux pour un dictionnaire, textes, notes grammaticales) restent inédites.

N'oublions pas par ailleurs les travaux anthropologiques importants d'Alma Gottlieb, surtout son livre :

Alma Gottlieb. Under the Kapok Tree: Identity and Difference in Beng Thought. Bloomington: Indiana University Press, 1996.

Alma Gottlieb a aussi recueilli des données lexicales beng, publiées sous forme d'un dictionnaire:

Alma Gottlieb, M. Lynne Murphy. Beng-English Dictionary. Bloomington: Indiana University Linguistics Club Publications, 1995, 116 p.

Ce dictionnaire contient d’abondantes informations culturelles très inéressantes, mais son défaut réside dans de nombreuses erreurs de transcription, surtout dans la notation tonale.

Denis Paperno avec ses assistants de langue, Kouadio Destin et Kouadio Patrice, et les parents

Dès l'année 2004, Denis Paperno (qui était alors un étudiant de la Faculté des Lettres de l'Université d'État de Moscou, et qui est actuellement un boursier de thèse à l'Université de l'État de Californie) s'est penché sur le beng.

A ce jour, Denis Paperno a publié les ouvrages suivants :

Denis Paperno. Les pronoms personnels en beng. Mandenkan 41, 2005, pp. 63-79.

Паперно, Д.А. Относительные конструкции языка бен // Африканский сборник – 2007. Под ред. В.Ф.Выдрина. СПб: Наука, 2008, с. 306-319. [Paperno, Denis. Constructions relatives de la langue beng. La Collection Africaine - 2007. Valentin Vydrin (éd.). St. Petersbourg : Nauka, 2008, pp. 306-319.]

Паперно Д.А. Ограничения в морфосинтаксисе: "сговор" в бен // Африканский Сборник – 2009. СПб: МАЭ РАН, 2009. С. 391-402. [Paperno, Denis. Restrictions dans le morphosyntaxe: une "conspiration" en beng. In: Collection Africaine - 2009. St. Pétersbourg: Musée d'anthropologie et d'ethnographie, 2009, pp. 391-402.]

Des observations sur la grammaire beng sont présentées dans le mémoire de fin d'études de Denis Paperno :

Паперно, Д.А. Базовый синтаксис языка бен (южные манде). [Paperno, Denis. La syntaxe de base de la langue beng (mandé-sud).]

En collaboration avec son assistant Destin Kouadio, Denis Paperno a élaboré des propositons pour une réforme de l'orthographe beng. La raison en est que l'orthographe précédent ne permettait pas de différencier toutes les oppositions tonales pertinentes :

Propositions sur l'orthographe Beng.

Denis Paperno continue son travail lexicographique. Pour le point de départ on a pris les données de Wolfgang Paesler. Ses données ont été considérablement vérifiées et complétées. Il reste encore beaucoup de travail, mais on peut déjà présenter un lexique établi sur la base du dictionnaire, et une introduction à ce dictionnaire.

Denis Paperno. Dictionnaire beng-français: Avant-propos.

Lexique beng-français.