MANDE LANGUAGES
 

Mandé-Sud

 
Presque toutes les langues du groupe se localisent en Côte-d'Ivoire, seuls le dan et le mano débordent en Liberia et en Guinée.

Carte des langues mandé-sud

Assez longtemps, presque la seule source d'information (à part des travaux des linguistes coloniaux Maurice Delafosse et Louis Tauxier) restait le travail d'André Prost :

Prost, André. Les langues mandé-sud du groupe mana-busa. Dakar: Mémoires de l'Institut français de l'Afrique Noire, 1953, 182 p.

Une grande contribution aux études des langues de ce groupe appartient aux chercheurs de la Société Internationale de Linguistique (SIL), surtout Margrit Bolli et Eva Flik. C'autre part, professeur Thomas Bearth de l'Université de Zürich a extensivement travaillé sur la langue toura (mais pas seulement). Dans les années 1970 et 1980, des recherches intensives ont été entreprises par des chercheurs ivoiriens et français de l'Institut de Linguistique Appliquée de l'Université de Cocody (Abidjan) ; il faut mentionner surtout Joseph le Saout et Monique Trabi (Dion). Un "Atlas des langues mandé-sud" a été publié. Une bibliographie assez complète a été publiée dans l'article suivant, où on peut trouver également une tentative de généraliser quelques caractéristiques typologiques des langues du groupe :

 Valentin Vydrine. Quelques recommendations méthodologiques concernant la description des langues mandé-sud. Mandenkan 41, 2005, pp. 1-22.

En 2000, un projet commun russe-helvétique "Lexicologie des langues mandé-est" a démarré; les coordinateurs du projet sont Thomas Bearth et Valentin Vydrin. Le projet a été soutenu par la Fondation Nationale Suisse des Etudes Scientifiques (la subvention No. 7SUPJ062156.00). En 2006, la FNS a soutenu les recherches russe-helvétiques encore une fois (projet "Lexicologie et lexicographie des langues mandé" No. SUBJ 062156.00). Une autre source du financement a été une subvention de la Fondation russe des études humaines "Langues du monde: Langues mandé" (No.04-04-00262a) et une autre subvention de la même fondation, "Description intégrale des langues mandé-sud: dictionnaires, grammaires, corpus des textes glosés" (No. 08-04-00144a). On ne peut pas oublier les linguistes de la SIL, l'infatigable Margrit Bolli et Eva Flik, qui soutiennent ce programme de recherche aus niveaux organisationnel, matériel et moral.

Les membres de l'Équipe russe en Côte-d'Ivoire (ERCI) ont ramassé des quantités importantes des données, dont une partie est déjà traitée et publiée.

Publications d'ERCI (septembre de l'année 2008)

La plupart de ces publications sont disponibles sur les pages concernant les langues particulières. En plus, quelques études comparatistes sont parues, dont une première tentative de la reconstruction du système des consonnes initiales:

Vydrin, Valentin. South Mande reconstruction: Initial consonants // Аспекты компаративистики 2. Orientalia et classica XI: Труды Института восточных культур и античности. М.: Издательство РГГУ, 2007. С.409-498. [Travaux de l'Institut des cultures orientales et des études classiques. Moscou: Éditions de l'Université russe des études humaines, 2007, pp. 409-498.] 

Dans le domaine de la reconstruction de la grammaire, une étude des pronoms personnels a été effectuée, ce qui constitue dans ces langues un frangment très important du système morphologique:

Выдрин В.Ф. Личные местоимения в южных языках манде // Труды Института лингвистических исследований. Т. 2, Ч. 2. СПб: Наука, 2006. С. 327-413. [Valentin Vydrin. Pronoms personnels dans les langues mandé-sud. Acta Linguistica Petropolitana. Transactions of Institute for linguistic studies. Vol. 2, Part 2. St. Petersburg: Nauka, 2006, pp. 327-413.]

Des facteurs aréales qui ont influencé le type mandé-sud, sont considérés dans l'article suivant:

Выдрин В.Ф. Южные манде и кру: языковой союз? // В.А.Виноградов, А.И.Коваль (ред.). Исследования по языкам Африки – 2005. Сборник статей, посвящённый 40-летию отдела африканских языков Института языкознания РАН. М.: Институт языкознания РАН, 2006, с. 59-86.

La version anglaise de cet article n'est pas encore publiée, mais elle est disponible ici :

Valentin Vydrin. Areal features in South Mande and Kru languages.

Cet article traite surtout des traits phonologiques: la polytonie, l'existence des consonnes implosives, etc. ; la morphosyntaxe est prise beaucoup moins en considération.

Les langues mandé-sud ont des moyen diverse pour exprimer la négation. Le plus souvent, il s'agit des séries spécialisées des pronoms personnels, mais on trouve parfois des copules négatives ou une négation-cadre. Une brève étude des procédés de la négation dans les langues du groupe est fait dans un article qui sera publié bientôt en Autriche:

Valentin Vydrin. Negation in South Mande.

Dans presque toutes les langues du groupe, on observe des fusions des postpositions avec des noms qui apparaissent fréquemment dans la position du complément d'objet indirect ou du circonstant. Dans certaines langues, cela ne concerne qu'un nombre très restreint des lexèmes ; dans d'autres (surtout en dan-gwèètaa) ces noms sont assez nombreux pour distinguer une classe particulière des "noms locatifs". Dans le cadre de cette classe, on peut parler des débuts de la formation d'un système de déclinaison (bien sûr, dans ce cas il ne s'agit que de "cas incomplets"). Les informations sur ce phénomène en dan et en toura se trouvent dans l'article suivant:

Valentin Vydrin. Emergence of morphological cases in South Mande: From the amorphous type to inflectional? // L.Kulikov, A.Malchukov, P. de Swart (eds.). Case, Valency and Transitivity. Leiden – Nijmegen, John Bedjamins Publishers, 2006, pp. 49-64.

Les "noms locatifs" en dan-gwèètaa sont analysés plus en détail dans un article affiché sur la page de dan-gwèètaa.

Mentionnons un article préliminaire traitant du redoublement des adjectifs:

Выдрин В.Ф. Редупликация прилагательных в языках манде // Международная конференция по языкам Дальнего Востока, Юго-Восточной Азии и Западной Африки. Москва, 16-18 сентября 2003. Сборник докладов. Часть 2, М.: ИСАА, МГУ, с. 246-254. [Valentin Vydrin. Redoublement des adjectifs dans les langues mandé. Colloque international sur les langues de l'Extrême Orient, Asie Sud-Est et Afrique de l'Ouest. Moscou, le 16-18 Septembre 2003. Procédés. Part 2. Moscou: Institut des pays d'Asie et d'Afrique, Université d'État de Moscou, 2003, pp. 246-254.]

Cette question a été traitée plus profondément dans un article sur les adjectifs en dan-gwèètaa publié en 2007 (cf. la page du dan-gwèètaa).

Une étude de la méthaphore langagière dans les langues mandé-sud est présentée dans la communication d'Eléna Perekhvalskaya au 2e Colloque sur les langues et linguistique mandé (St. Petersbourg, le 15-17 Septembre 2008); il a été publié dans le Mandenkan :

Elena Perekhvalskaya. Body parts and their metaphoric meanings in Mwan and other South Mande languages. Mandenkan, 44, 2008, pp. 53-62.

De nos jours, cet article reste le seul étude sur la lexicologie comparée des langues mandé.