MANDE LANGUAGES
 

Djogo-djéri

 

Toutes les langues de ce groupe sont dispersées, leurs locuteurs sont peu nombreux: il n'y a qu'environ 4000 Jogo en Côte-d'Ivoire et 10.000 au Ghana (leurs autres noms sont Ligbi ou Banda); les djeli (ou djeri) étaient environ 2000 au début des années 1990 (ils sont souvent considérés comme un sous-groupe des Sénoufo); le blé (djalkouna) est parlé dans un village d'environ 500 habitants en Burkina Faso.

Cartes des langues djogo (ligbi) et djeli et blé

Ces langues font objet d'étude de linguistes allemands:

Kastenholz, Raimund. Some Notes on the TAM-System of Jogo and its Implications for Comparative Grammar within Western Mande. – St. Petersburg Journal of African Studies, 5, 1996, pp. 47-58.

Tröbs, Holger . Funktionale Sprachbeschreibung des Jeli (West-Mande). (Mande languages and linguistics; Vol. 3). Köln: Köppe, 1998, 241 p.

Kastenholz, Raimund. Le jèri.kúò (langue mandé des Jéri): répartition géographique et matériel lexical. Mandenkan 37, 2001, pp. 49-88.

Kastenholz, Raimund. Some notes on the TAM-system of Jogo and its implications for comparative grammar within Western Mande. St. Petersburg Journal of African Studies, 5, 1996, pp. 47-58.

Il y a un petit dictionnaire inédit de Cassian Braconnier:

Cassian Braconnier. Lexique Jogo . Ms.

Il faut mentionner également une grammaire peu connue publiée au Ghana:

Persson, Andrew, and Janet Persson. 1980. Collected field reports on aspects of Ligbi grammar. (Collected Language Notes, 16.) Roneotyped. [Legon-Accra].

Malheureusement, pour le moment, ces langues n'ont pas attiré l'attention des linguistes russes.